jeudi 26 juin 2008

Maudit coup de foudre

En cette soirée du 26 juin, je n'ai pas le loisir de contempler le déchainement des orages qui se succèdent, car nous recevons 600 personnes (six cents, oui vous avez bien lu !) sur la terrasse du château. A sont paroxysme, cet épisode orageux inopportun se distingue par une impressionnante quantité de coups de foudre, dont certains retentissent très fort malgré la distance. C'est à mon avis la pire activité électrique depuis l'épisode du 4 juillet 2006.
Hélas, c'est certainement l'un de ces "positifs" particulièrement intense qui a du frapper le château de Roquepine, mettant le feu à la charpente. L'incendie s'est propagé et je découvre le désastre au travers du téléobjectif, depuis une colline voisine :


Ce patrimoine, cette histoire qui part en fumée malgré les efforts des pompiers, constitue un spectacle désolant. Un simple paratonnerre doté d'une bonne mise à la terre aurait permis d'éviter cette catastrophe.
Je me suis juré d'en installer un si un jour je deviens propriétaire.

Aucun commentaire: