lundi 26 janvier 2009

Black-out sur Blaziert


Plongé dans l’obscurité des nuits d’antan, je dois à la super-tempête Klaus le privilège d’avoir pu photographier l’église Saint Blaise de Blaziert “au naturel”, sans éclairage artificiel. J’ai saisi sa silhouette dressée vers les étoiles de la Grande Ourse alors que pointaient les toutes premières lueurs de l’aube.

(Photographie numériques 10 Mpix, Pentax K10 et Sigma 10-20 EX réglé à 10/2.8, pose de 98.8 s, 26 janvier 2009 à 7h10).

2 commentaires:

Merlin a dit…

Magique ! Voilà le seul mot qui me vient à l'esprit en admirant cette photographie. C'est là qu'on se dit que finalement, nous ne sommes qu’un petit grain de poussière dans l'Univers ...

eleonor a dit…

instant magique, ça me fait penser au conte de fée.