mardi 11 novembre 2014

Auch, la ville d'or, la ville dort

Privilège des jours fériés, je suis quasiment seul sur les routes à l'heure où s'effacent les étoiles. Je découvre que, malgré l'entêtement du vent d'autan à souffler sur les coteaux, la vallée du Gers échappe à ses assauts turbulents et accueille des nappes de brouillard dont la densité me surprend:



Un poil plus au nord, je contemple ce serpent de fumée qui ondule au ras des toits de la basse ville d'Auch. Voici qu'à l'orient, déjà, le ciel s'embrase.


 Une fois que le Soleil a bondi au-dessus de l'horizon, c'est l'heure d'or qui succède à l'heure bleue :







Aucun commentaire: