lundi 17 décembre 2007

Le Gers givré

-7°C et une seconde partie de nuit pleine de brouillard givrant, où l'air nocturne s'est peuplé d'innombrables microgouttelettes en surfusion, qu'un petit vent d'est pousse à travers champs et glisse au travers des haies. Et voici le résultat de toute cette eau en suspension prompte à se congeler sur le premier support rencontré :






3 commentaires:

insulaire49 a dit…

Merci,

Vous faites d'un matin frileux, un décor merveilleux, d'une simple toile d'araignée, un bijou...

Encore, s'il vous plait.

Anonyme a dit…

Merci de nous offrir ce monde féerique qu'est le Gers en toutes saisons au travers de vos photos plus belles les unes que les autres!
A quand ce merveilleux livre de photos et de poésie que nous attendons tous?
Et encore bonne année et plein de projets!!!
Les visiteurs électriques de septembre 2007 à Montluc

les petits bretons a dit…

Génial ! J'adore toute la série dédiée aux frimas que l'hiver nous apporte sur un plateau d'argent. Encore bravo